Comment maigrir des cuisses

Par où commencer

Nutrition 101

Quels objectifs se fixer

Combien de temps?

Maigrir sans régime

Cellulite

Activités Physiques

Anatomie des cuisses

Métabolisme de base

Combien d’exercice?

Meilleur sport pour maigrir?

 

DOSSIER SPÉCIAL

Weight Watchers:

A quelle fréquence doit-on se peser?
Parmi la liste des régimes les plus répandus dans le monde et garantissant le plus de résultats à un niveau international, le concept « Weight Watchers » occupe une excellente position. Cependant, en quoi consiste exactement ce régime ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? En un mot, cela peut-il valoir le coup de l’adopter ?

Qui sont les « Weight Watchers » ?

« Weight Watchers » : en anglais, littéralement, « ceux qui surveillent leur poids ». Un concept qui est né aux Etats-Unis dans les années soixante, sur l’impulsion d’une femme au foyer, Jean Nidetch. Souffrant d’obésité et ne parvenant pas à agir sur son poids malgré les régimes, celle-ci décide d’organiser des réunions de femmes souffrant du même problème. C'est ainsi que naît le premier cercle d'entraide et encouragement mutuel pour maigrir. L'idée remporte un beau succès auprès des participantes et, en 1963, s'est suffisamment développée pour que l’entreprise Weight Watchers voie le jour, bénéficiant de la collaboration de médecins diététiciens ainsi que de moyens financiers qui vont lui permettre de croître toujours davantage. Depuis les conseils à suivre pour perdre du poids jusqu'à la diffusion de plats cuisinés, Weight Watchers est aujourd’hui une référence essentielle dans l’univers des régimes.

Les grands principes du régime Weight Watchers

Bien que l’entreprise, depuis sa création, se soit considérablement développée dans le monde entier, le concept fondamental du régime Weight Watchers reste le même. Il se base sur la réunion hebdomadaire de ses membres qui, sous la houlette d’une animatrice, échangent conseils et expériences liés à la perte de poids. Ces dernières années, des formules alternatives ont été mises en place pour celles qui préfèrent ne pas se déplacer, et il est désormais possible de se réunir en ligne, chez soi ou de bénéficier d'une consultation privée avec une animatrice. Pourtant, à domicile ou en groupe, c'est toujours l'union qui fait la force! Tendues vers un objectif commun, les femmes désirant maigrir se serrent les coudes. D'autant que, en plus de l’accompagnement psychologique engendré par le système des réunions, les « Weight Watchers » bénéficient d’un parcours alimentaire personnalisé, adapté à leur poids, leur âge et leur sexe. C'est tout un mode de vie qui, au fil des mois, se met en place, au-delà des privations et des frustrations propres aux régimes traditionnels.

Le menu type d’une journée selon le régime Alibase

A chaque formule de régime Weight Watchers, correspond un menu-type. Dans un premier temps, il s'agit de choisir entre se limiter en quantité dans la journée, ou privilégier certains aliments par rapports à d’autres. En suivant le régime Alibase, en effet, certains aliments sont interdits, mais il n'est pas nécessaire de se limiter, au cours d'une même journée, sur les quantités d’aliments autorisés (les légumes, les fruits, les féculents comme les pâtes complètes, certaines céréales, les viandes maigres, les fromages non gras, certaines huiles, les boissons sans sucre). Un menu-type d'une journée correspondant à ce régime pourrait être le suivant: le matin, un thé, des céréales complètes et un yaourt allégé; le midi, une escalope de poulet, des haricots à la vapeur, du pain riche en fibres; le soir, un filet de sole, accompagné de riz complet. On se sert de tout à volonté, mais sans oublier de faire une ou deux collations dans la journée, avec une pomme ou une barre de céréales. Une formule de régime qui permet de se sentir rassasié à toute heure du jour, mais qui peut, à la longue, devenir monotone, les aliments autorisés étant, au bout du compte, toujours les mêmes.

Le menu type d'une journée selon le système des points

Celles qui ne veulent pas avoir affaire à des interdits alimentaires peuvent recourir au système des points, le plus répandu, qui consiste à respecter un certain nombre de points par repas. Les critères suivis sont établis lors de la première réunion, où l'animatrice alloue à chacun un nombre de points en fonction du poids, de l'âge et du sexe. Chaque aliment, selon ses caractéristiques nutritionnelles, représente un certain nombre de points. Il suffit donc de faire le calcul de ce qu'on mange chaque jour pour établir ses menus. La formule Point Plus, notamment, privilégie une approche saine qui prend en compte l'activité physique et les besoins en énergie de chacun. Mais surtout, le nouveau programme ProPoints2 apprend à se rassasier tout en étant à l’écoute de son corps. Le matin, on privilégie les fruits secs, qui donnent de l’énergie pour démarrer la journée, et une tasse de thé non sucrée. Le midi, on mise sur du pain complet, qui favorise la fameuse sensation de satiété, des protéines animales, des crudités et des fruits et, le soir, sur des céréales comme du riz complet, des protéines et des légumes. On fait de une à deux collations dans la journée, la première à base de yaourt, la deuxième avec un fruit. L’important est de répartir les sources d’énergie et les aliments rassasiants et de respecter le nombre de points qui nous est attribué.

Les avantages et les inconvénients du régime Weight Watchers

Le gros avantage de ce type du régime Weight Watchers, si besoin est de le rappeler, est dans son caractère à la fois personnalisé et communautaire. Grâce aux réunions, le côté psychologique propre à toute perte de poids est pris en compte. La participante bénéficie ainsi d’un encadrement exceptionnel tout au long de sa démarche d'amaigrissement, sans compter la quantité des outils qui sont mis à sa disposition, suivant les évolutions de la technologie : internet, applications Weight Watchers à télécharger. Pour cette même raison, et au surplus, ce régime est relativement facile à mettre en place. Grâce au système des points, ou des aliments autorisés ou interdits, il n’implique pas de préparations particulières ni de calculs compliqués. La participante apprend à être à l’écoute de son corps, à reconnaître la sensation de satiété, à identifier ce qui est bon pour elle. Solidement encadrée par un nombre de points à ne pas dépasser, elle peut même se permettre quelques écarts, soigneusement réglementés. Toutefois, le corps peut mettre un certain temps à s’habituer au régime et, avant d’être rassasiée, on a pas mal faim au début. Car même si on peut manger des aliments plus gras que d’autres, ils coûtent plus de points, et privent du reste pendant le restant de la journée ! Enfin, comme tous les régimes, Weight Watchers a un coût. Un bon compromis, à ce nouveau, serait de contracter un abonnement sur internet, où on trouve des formules à 15 euros par mois.

 

Important: Consultez les mentions légales